Enquête sur l’utilisation des services Copernicus pour la gestion et la prévention des risques naturels



L’enquête a pour objectif d’analyser l’usage des produits et services Copernicus par un large spectre d’acteurs : autorités de protection civile, administrations publiques, entreprises privées, groupements de recherche. Les résultats de cette enquête serviront de base à la mise en œuvre de la Plateforme Atlantique pour la Gestion des Géo-aléas et des Risques et au lancement de plusieurs Observatoires Citoyens pilotes autour des problématiques de géo-aléas.


Démarrage du projet

Novembre 2019

Durée d'intervention

en cours

Description

La zone atlantique est exposée à de multiples aléas de fort impact mais de faible probabilité. Etant donné cette faible probabilité et/ou le coût élevé des actions de réduction des risques, les scénarios de gestion de ces risques ne fournissent généralement pas une réponse suffisante. Le projet européen INTERREG AGEO cherche à promouvoir une nouvelle forme d’engagement entre la société civile et les autorités locales afin de construire des synergies locales autour des problématiques de géo-aléas et d’encourager localement l’usage des produits et services innovants d’observation de la Terre mis à disposition par les infrastructures de données européennes, en particulier Copernicus.

Data Terra apporte son expertise dans le volet enquête et analyse des usages des produits et services Copernicus (échantillonnage, passation de l’enquête, analyse des résultats). Les résultats de cette enquête serviront de base à la mise en œuvre de la Plateforme Atlantique pour la Gestion des Géo-aléas et des Risques et au lancement de plusieurs Observatoires Citoyens pilotes autour des problématiques de géo-aléas en fonction des priorités régionales. Il s’agira notamment de démontrer combien l’implication des citoyens dans la prévention des risques peut renforcer les dispositifs régionaux et nationaux de gestion des risques.


Le projet AGEO est financé par le programme Interreg Arc Atlantique, via le Fond Européen pour le Développement Régional.